Opérateur en diagnostic immobilier

Le diagnostiqueur immobilier est au cœur de toutes les transactions immobilières locatives ou de ventes.

Le diagnostiqueur immobilier est au cœur de toutes les transactions immobilières locatives ou de ventes. C’est lui qui réalise un état des lieux d’un logement ou d’un bâtiment. Pour cela, il sera amené à réaliser des diagnostics amiante, de performance énergétique, de gaz, d’électricité, de termites et de plomb.

Sa fonction dans le secteur du bâtiment est primordiale, même d’utilité publique, puisqu’il établit un rapport sur la situation sanitaire et la sécurité d’un logement ou d’un bâtiment. Grâce à son intervention, le futur acquéreur ou futur loueur peut acheter ou louer un bien en toute connaissance de cause. Une certification valide délivrée par un organisme accrédité par le COFRAC est obligatoire pour réaliser un diagnostic immobilier.

Accréditation N°4-0556

Portée disponible sur www.cofrac.fr

Public

Tous corps de métiers. La certification DPE Individuel et tous bâtiments exige des prérequis ainsi que l’amiante sans et avec mention.

Pré requis

Pour toute certification initiale, le candidat doit justifier avoir suivi avec succès un module de formation initiale dans un organisme certifié de 3 jours pour les domaines sans mention et de 5 jours portant sur les deux niveaux de certification pour les domaines avec mention.

De plus, les candidats à la certification avec mention, et sans mention dans le domaine énergie, fournissent :

  • Soit la preuve par tous moyens d’une expérience professionnelle de trois ans de technicien ou agent de maîtrise du bâtiment ou dans des fonctions d’un niveau professionnel équivalent dans le domaine des techniques du bâtiment ;
  • Soit un diplôme sanctionnant une formation du niveau de l’enseignement post-secondaire d’une durée minimale de deux ans à temps plein ou d’une durée équivalente à temps partiel dans le domaine des techniques du bâtiment, dispensée dans une université ou un établissement d’enseignement supérieur ou dans un autre établissement de niveau équivalent, ou un titre professionnel équivalent ;
  • Soit la preuve par tous moyens des compétences exigées par un Etat de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen pour une activité de diagnostic comparable, ces preuves ayant été obtenues dans un de ces Etats ;
  • Soit toute preuve de la détention de connaissances équivalentes en lien avec les techniques du bâtiment.

Dans le cadre de la démarche de renouvellement, elle doit être engagée dans l’année précédant, et au plus tard six mois avant l’échéance de la certification. Pour plus d’informations consulter les règles spécifique (document spécifique au paragraphe 6.5 – recertification)

Prix

Initiale : 400 € HT*

Recertification : 350 € HT*

(*) – hors les frais de surveillance et CSO

Dossier d’inscription

Dossier de candidature (document spécifique)

Examens

En initiale (présentiel et à distance) :

Une épreuve théorique est organisée sous la forme d’un questionnaire à choix multiple (QCM) qui vérifie les critères de connaissances des candidats.

L’examen pratique place le candidat en situation pour évaluer ses aptitudes à réaliser les opérations propres à chaque diagnostic. Il est spécifique à chaque certificat.

En recertification (à distance) :

Examen documentaire qui consiste à contrôler la conformité aux dispositions réglementaires, normatives ou bonnes pratiques professionnelles en vigueur d’un échantillon d’au moins cinq rapports établis par la personne certifiée depuis le début du cycle de certification.

Questions subsidiaires : ces questions tiennent compte des résultats de l’évaluation documentaire et concernent les points majeurs relevés le cas échéant.

Entretien individuel à distance avec un examinateur qui vient remplacer l’épreuve de rédaction de rapport. Il sera basé sur un guide d’entretien standard avec des questions ouvertes types et tiendra également compte des résultats de l’évaluation documentaire. Il durera entre 20 et 30 minutes suivant les domaines.

En présentiel (pratique) :

L’épreuve est validée si la note est ≥ 12/20.

En cas d’échec à l’épreuve théorique le premier repêchage est gratuit puis 85€ HT par examen

En cas d’échec à l’épreuve pratique le repêchage est de 250€ HT par examen

Durée

Entre 2h et 4h10 suivant les domaines

Validité

La certification est valable 7 ans et renouvelable.

Formation continue

Au cours du cycle de certification, le diagnostiqueur doit apporter la preuve qu’il a suivi une formation continue, correspondant au domaine de certification en question d’une durée de 1 jour pour la certification sans mention ou d’une durée de 2 jours pour la certification avec mention ; entre le début de son cycle de certification et la fin de la quatrième année de son cycle et moins de dix-huit mois avant la fin de son cycle de certification.

Arrêtés

Arrêté en vigueur sur Legifrance.gouv.fr.

Auditeur énergétique

Arrêtés abrogés utilisés pour la gestion des certifications valides et délivrées sous ces arrêtés :

Documents spécifiques

Documents généraux